Recherche avancée
Libres Savoirs >> 2A - Master 1 >> Métier ingénieur
Responsable :

Olivier Fortin
  


Niveau : Graduate

Langue du cours : Français

Période : Automne & Printemps

Nombre d'heures : 18

Crédits ECTS : 2
0210 Comptabilité et contrôle de Gestion
Ressources Pédagogiques :
Donner aux élèves les notions et le vocabulaire de base nécessaires pour appréhender les problèmes de flux financiers internes et externes à l’entreprise et auxquels ils seront confrontés dans l’exercice de leur métier ;
Ces notions doivent leur permettre d’une part de pouvoir comprendre la structure des principaux documents comptables (bilan, compte d’exploitation et soldes intermédiaires de gestion), mais également de se familiariser aux notions de coûts (de production, de revient et de vente) et de budget (d’un service, d’un projet) et de comprendre les mécanismes d’établissement de ces coûts

Introduction
- la fonction financière et les différentes sourcces de financement accessibles à l’entreprise
1ère partie : La comptabilité générale.
- définition, exigences et postulats.
- notion des enregistrements comptables.
- les outils de suivi économique en comptabilité générale :
- Le bilan.
- les postes du bilan.
- la notion d’amortissement des immobilisations.
- l’affectation du résultat.
- quelques principes d’analyse économique et financière du bilan (les grands équilibres, notions de fond de roulement, de besoin en fonds de roulement et de trésorerie).
- Le compte d’exploitation.
- les postes de charges et de produits.
- Les soldes intermédiaires de gestion.
- description du contenu de 8 indicateurs courants.

2ème partie : le Contrôle de gestion
- Définition et objectifs du contrôle de gestion ;
- Les principes de la comptabilité analytique ;
- la notion de coût et les différents types de coûts.
- la différence des objectifs recherchés par la comptabilité générale et la comptabilité analytique.
- La méthode des coûts complets ou des « sections homogènes ».
- notions sur les charges directes et indirectes.
- les centres d’analyse.
- les unités d’oeuvre.
- les méthodes de valorisation des stocks et en cours.
- les inconvénients de la méthode.
- L’établissement des budgets de centre d’analyse.
- notions de taux horaires et de coefficient d’approvisionnement.
- L’établissement des budgets de développement et de production de produits ou de projets.
- Quelques notions sur les méthodes basées sur l’analyse de la variabilité des coûts.
- intérêts de ces méthodes.
- principes du « Direct Costing », notions du seuil de rentabilité.

Dernière mise à jour : Thursday 3 September 2009

© Institut d'Optique 2017 - Réalisé par Winch Communication